26 novembre 2014

Les boulets de l'année #1

Aujourd'hui, j'entame le premier volet d'une nouvelle série. 2014 aura vraiment été l'année des boulets chez les P'tits Pots. Cousettes commencées en avril et terminées en octobre, petits hauts retouchés de partout mais qui tombent toujours mal, jupettes mettant parfaitement en valeur ma protubérance abdominale (non non, pas de scoop, je ne suis pas enceinte!)... 

J'ouvre le bal avec le plus gros de mes boulets:

DSC00977

 

Manteau de pluie à partir du patron Volga, C'est dimanche, taille 4 ans, en enduit mat France Duval Stalla, doublure en coton Coupons de Saint  Pierre.

Dessin by mon grand pour la fête des 100 jours.

DSC00979

DSC00980

DSC00982

 

Ce petit manteau a été commencé pour le défi Déperlez-moi! des Piqueuses de jase. Et a été terminé aux vacances de la Toussaint. 6 mois pour terminer un manteau! Pourquoi donc???

Pour commencer, je suis partie du patron Volga, de C'est dimanche, déjà cousu ici. Pour favoriser l'autonomie de ma poulette, j'ai décidé de modifier le système de fermeture et de le remplacer par une fermeture éclair. J'ai également allongé la partie extérieure, pour pouvoir faire un rempli et avoir des finitions plus propres. J'ai ajouté une capuche qui est celle du duffle coat cousu ici. J'avais prévu de conserver le col, passepoilé, je l'ai cousu... et puis je l'ai oublié au fond de mon panier à encours... (un boulet, je vous le dis...).

J'avais prévu d'utiliser un coupon figue à pois blancs pour la doublure. Première déconvenue: l'enduit était tellement transparent qu'on voyait les pois au travers, c'était TRES MOCHE! Je me suis donc rabattue sur un coupon uni violet.

Deuxième déconvenue: faire des plis plats sur cet enduit, c'est un peu l'horreur. Le tomber n'est vraiment pas terrible. Fallait-il repasser les plis? Ne pas repasser les plis? J'ai repassé... c'était moche. J'ai effacé les plis. C'était moche aussi... et puis surtout, à peine repassé, c'était déjà froissé.... A cette étape, j'ai commencé à me dire que j'aurais dû choisir un autre patron... ou un autre tissu...

Troisième déconvenue: coudre cet enduit, c'est un peu l'horreur. Je ne suis vraiment pas une pro de l'enduit, mais là, c'était la cata totale. Impossible d'obtenir de jolies surpîqures bien droites, trous à la découture... J'ai finalement préféré laisser quelques défauts plutôt que d'ajouter quelques trous... Mes pattes et ma martingale auraient dû être passepoilées, mais j'ai abandonné. Sur ce coup-là, je n'ai pas accusé le tissu, mais mon incompétence... (je sais être objective parfois...)

M'étant enfin sortie de tout cet assemblage, j'ai commencé à poser la fermeture éclair... qui s'est avérée trop petite. Oui oui je le voyais bien avant de la coudre, mais je me disais que ça passerait (ouais, j'en avais déjà bien ras la casquette de ce manteau!). Et puis non, vraiment, CA NE PASSAIT PAS! A ce stade-là, j'ai enfoui le tout au fond de la poubelle de mon panier à encours.... 

Finalement, mon panier débordant de boulets, j'ai décidé de le ressortir, reposée et sereine, pendant les vacances de la Toussaint. Le changement de fermeture éclair  a été rapide, l'assemblage final a été express (surtout que j'ai oublié le col...). MAIS... MAIS ce manteau reste un vrai boulet. Parce que ce tissu est une CATASTROPHE. Il est transparent, il est fin, il n'a pas un joli tomber, mais surtout, il FROISSE. Et ça, pour un manteau en enduit qu'on ne peut pas repasser, c'est quand même le pire des défauts. Constatez sur la deuxième photo les microplis qui restent après repassage, imaginez ce que ça peut donner après une journée porté par une enfant de 4 ans... J'ai publié ce manteau sur Instagram juste après l'avoir terminé, et d'autres voix se sont élevées pour parler de la piètre qualité de cet enduit. Manteaux passés à la machine et devenus irrécupérables, coussins froissés et donc complètement inesthétiques... A 26 euros le mètre, ça fait mal.... Depuis, je me suis cousu une trousse de toilette en enduit Petit Pan, qui, malgré plusieurs attaques de gel douche, et donc plusieurs lavages, est toujours nickel. Je me suis cousu dans le même enduit Petit Pan un porte-monnaie Pile ou face, qui est parti à l'autre bout du monde, qui passe son temps à être manipulé dans tous les sens, brinquebalé dans tous mes sacs... et qui est toujours nickel. Petit Pan: 2- FDS: 0.

J'avais déjà eu des problèmes avec le jersey France Duval Stalla. Je pensais que c'était dû aux aiguilles que j'utilisais. J'ai changé d'aiguilles. Mais mes vêtements en jersey ont continué à trouer au niveau des coutures.... J'avais déjà eu des problèmes avec le molleton France Duval Stalla. Après passage en machine, on aurait dit qu'un chat avait dormi dessus (mais je n'ai pas de chat...). Maintenant, c'est l'enduit mat qui me pose problème. J'ai entendu dire que le matelassé boulochait très rapidement... Bref, France Duval Stalla et moi, c'est fini. Le divorce est prononcé. J'adresserai bien sûr un courrier au service client pour évoquer tous les soucis de qualité que j'ai rencontré. Je tenterai d'épuiser mon stock de jerseys et molletons... mais ensuite je passerai à autre chose. 

Allez, je vous montre quand même ce que ça donne porté par ma poulette:

DSC01044

DSC01047

DSC01052

DSC01055

DSC01058

 

Vous me direz peut-être que ce n'est pas flagrant sur les photos... on note quand même le tomber pas terrible avec effet parachute...

 

Allez, la prochaine fois, j'entamerai la série Petits cadeaux, c'est quand même plus sympathique! A bientôt!

Posté par lesptitspots à 14:51 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,